arreter de fumer  methode laser anti tabac Index du Forum


Grâce à une méthode au laser, sans prise de poids, garantie pendant 1 an, vous pouvez arrêter de fumer sans souffrir !

 FAQ  Membres   S’enregistrer  Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

La saveur sucrée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    arreter de fumer methode laser anti tabac Index du Forum -> Médecin traditionnel chinois -> Pharmacopée
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2011
Messages: 78

MessagePosté le: Dim 29 Jan - 21:28 (2012)    Sujet du message: La saveur sucrée Répondre en citant

La saveur sucrée, douce pour être plus exact, fait partie de la panoplie des cinq saveurs indispensables à notre équilibre. Mais tout est une question de qualité et de quantité. 

Actuellement, tous les hygiénistes, les naturopathes, les nutritionnistes dénoncent les inconvénients d'un excès de sucre pour la santé. Or, pour la médecine chinoise, avant d'être un ennemi, on le considère comme un remède possédant des propriétés médicinales, avec ses avantages et ses inconvénients. Pour bien comprendre cette approche, il est souhaitable de resituer le sucre par rapport aux théories fondatrices de la diététique chinoise. Lorsqu'elle fut créée il y a environ 2 500 ans, les notions de vitamines, minéraux, protides, lipides, glucides n'existaient pas. Les Chinois basèrent leur compréhension des aliments sur des notions différentes, plus subtiles. Ainsi, les aliments étaient étudiés selon des caractéristiques telles que le Jing (la vitalité de l'aliment), le tropisme (le lieu où agit principalement l'aliment), la nature (l'effet thermique qu'engendre l'aliment dans le corps) et les saveurs (l'effet thérapeutique de l'aliment).
Saveurs de l'aliment

Les cinq principales saveurs de la diététique chinoise sont l'acide, l'amer, le doux, le piquant et le salé. Chaque saveur possède une action spécifique dans l'organisme et engendre des effets métaboliques précis. Bien qu'ils ne soient pas pris en compte par notre science moderne, ces effets sont bien réels et permettent d'expliquer les propriétés médicinales de la plupart des aliments. De plus, chaque saveur est en relation avec un organe. Mais comme, selon la théorie de la médecine chinoise, chacun des cinq organes principaux (foie, cœur, rate, poumon, reins) gouverne aussi la nutrition d'un certain nombre de tissus, on peut dire que les saveurs agissent sur l'ensemble du corps.

L'acide agit spécialement sur le foie, l'amer sur le cœur, le doux sur la rate, le piquant sur le poumon et le salé sur les reins. Il faut savoir qu'une saveur, en quantité modérée, équilibrée, nourrit l'organe qui lui est associé. Manquer d'une saveur induit donc une malnutrition de l'organe correspondant ainsi que les tissus corporels qui en dépendent. Mais à l'inverse, un excès de cette même saveur lèse cet organe, entravant son bon fonctionnement et provoquant des troubles dans l'organisme. L'harmonie des saveurs est donc fondamentale à notre équilibre. C'est pourquoi, il faut manger varié, avec les cinq saveurs, et éviter une alimentation tournant toujours autour des mêmes goûts…

Différence entre saveur et goût d'un aliment

Chaque aliment peut avoir une ou plusieurs saveurs, qui ne sont d'ailleurs pas toujours celles que nous ressentons lorsque nous le goûtons. Le fait qu'un aliment soit décrit par exemple comme ayant une saveur acide, même si nous ne le ressentons pas véritablement comme acide au goût, peut signifier qu'il agit particulièrement au niveau de l'énergie du foie (le foie étant associé à l'acide), ou qu'il a une action astringente dans le corps (l'action de l'acide). Cela signifie que la saveur d'un aliment décrit ses caractéristiques profondes et non pas son goût.

Nous allons développer les caractéristiques de la saveur douce, celle du sucre, mais faisons un bref rappel de l'action des quatre autres :
La saveur acide 酸
Retient et rassemble (évite les échappements anormaux d'énergie ou de substances : sueur, sperme, liquides, selles, urines, sang, etc.). Les aliments de saveur acide sont souvent utilisés pour aider à arrêter les diarrhées, la transpiration incessante, les leucorrhées, les hémorragies, les toux incessantes, lorsque ces troubles sont provoqués par une déficience de l'organisme.
Engendre les liquides (notamment en association avec la saveur douce, elle traite ainsi la soif).
Nourrit le foie et ses correspondances : vésicule biliaire, yeux, ongles, tendons…
La saveur amère 苦
Draine vers le bas, fait descendre l'énergie en excès, les facteurs pathogènes, la chaleur.
Draine le feu (une méthode pour éliminer les phénomènes de type chaleur). Ce que nous appelons chaleur en médecine chinoise est souvent une hyperactivité physiologique ou pathologique, qui entraîne par exemple : teint rouge, inflammations oculaires, aphtes, éruptions cutanées, constipation avec selles sèches, cystites, soif, urines foncées et peu abondantes, etc. L'insomnie, l'agitation, l'irritabilité et la tendance à se mettre facilement en colère peuvent également être des manifestations de chaleur dans l'organisme.
Assèche l'humidité (froid ou chaleur). Elle permet donc d'éliminer l'excès d'humidité dans le corps.
Nourrit le cœur et ses correspondances : intestin grêle, langue, vaisseaux, visage…
La saveur piquante 辛
Disperse et fait transpirer (agit surtout sur l'énergie du poumon, l'énergie défensive, la surface du corps).
Fait circuler (énergie, sang, liquides… les stagnations internes).
Humidifie (notamment les reins en stimulant la source supérieure des liquides).
Nourrit le poumon et ses correspondances : gros intestin, nez, peau, poils…

La saveur salée 咸
Ramollit ce qui est dur et disperse les indurations. elle a la propriété de ramollir ce qui est anormalement dur comme les kystes, nodosités, goitres, lipomes. Un exemple en est l'action de certaines algues pour aider à traiter le goitre.
Fait descendre, purge en abaissant. Par exemple, l'eau salée a une action intéressante en cas de constipation, car elle ramollit les selles et favorise leur évacuation en les faisant descendre.
Nourrit les reins et ses correspondances : vessie, oreilles, os, cheveux…
Propriétés de la saveur douce 甘

Le sucre que nous allons étudier plus bas est caractérisé par la saveur douce (Gan). Elle nourrit, tonifie, humidifie. Cette saveur agit comme un fortifiant général. Elle favorise la production de l'énergie, du sang et des liquides organiques. La plupart des céréales et des légumineuses sont de saveur douce. C'est pourquoi elles constituent dans presque toutes les traditions la base de l'alimentation. Le lait, de nombreux fruits également sont de saveur douce. Ils humidifient l'organisme et apaisent la soif.

La saveur douce a également pour effet de relâcher les tensions. Vous l'avez certainement expérimenté lors d'un stress émotionnel. Les aliments que l'on a tendance à rechercher spontanément, dans ce type de situation, sont des aliments de saveur sucrée. La saveur douce atténue aussi les spasmes et soulage les douleurs, comme le fait par exemple le sucre de canne dans le cas de douleurs abdominales ou de douleurs des règles.

Il faut tout de suite clarifier le rapport entre la « saveur douce » et le « goût sucré ». On peut dire que le goût sucré est une saveur douce concentrée, extrême. Le sucre est caractérisé par une saveur douce intense.

En résumé, la saveur douce
Nourrit, tonifie (Qi, sang, Yin, Yang).
Relâche les contractures, les tensions (« antispasmodique »).
Harmonise l'effet des autres saveurs.
Nourrit la rate et ses correspondances : estomac, bouche, chairs (muscles), lèvres…
Le doux et les pathologies

Selon la médecine chinoise, la rate et l'estomac, les deux organes majeurs de la digestion, sont associés au doux. C'est pour cela que si l'on consomme trop d'aliments de saveur douce (et a fortiori très sucrés comme le sucre de canne ou de betterave), les fonctions digestives s'affaiblissent, les chairs trop nourries prennent du volume. C'est ce phénomène que l'on observe en cas de surpoids ou d'obésité. Mais l'excès de sucré peut être également à l'origine de troubles tels que troubles du transit, rhinites, sinusites, hypoglycémie, hypercholestérolémie, etc. De plus, les textes médicaux chinois anciens disent qu'il peut entraîner des effets néfastes sur les os, les cheveux, les muscles…

En résumé, la saveur douce a des avantages et des inconvénients. Chaque aliment caractérisé par cette saveur possède une action spécifique sur le corps. Concernant le sucre de canne, il faut distinguer l'intégral et le raffiné.
Sucre de canne intégral
Hong Tang

Saveurs et nature : doux, tiède

Tropismes : rate, estomac, foie

Le sucre de canne intégral, dont nous développons les propriétés médicinales plus loin, est le vrai sucre complet, de préférence non cristallisé, brut, aromatique. Il ne faut pas le confondre avec le sucre « roux » qui est souvent un sucre blanc raffiné que l'on a coloré par un ajout de mélasse. Il existe de nombreuses marques tels que le Valdivia, le Rapadura (de Rapunzel), le cœur de sucre (Jardin Biologique), le sucre de canne Bjorg, le Sucanat (Holle), le sucre Billington's Dark Muscovado… FONCTIONS ET INDICATIONS DU SUCRE DE CANNE INTEGRAL
Dans notre langage courant Dans le langage de la médecine chinoise
Harmonisant gynécologique.

Lochiorragie, rétention de lochies, douleur dans le petit bassin après l'accouchement, dysménorrhée, règles irrégulières, caillots dans le sang menstruel, sang menstruel noirâtre. Active le sang, disperse les stases.

Par stase de sang.
Certains troubles gynécologiques sont induits par une mauvaise circulation du sang.
Antianémique. Reconstituant.

Anémie, fatigue, teint et ongles pâles, oligoménorrhée, faiblesse du post-partum.
Nourrit le sang du foie.

Par vide du sang du foie.Certaines carences sont dues à un déficit de la qualité du sang.
Antispasmodique intestinal. Antiémétique.

Douleur abdominale, vomissement, inappétence.
Renforce la rate, tiédit l'estomac, atténue les tensions (spasmes).

Par vide du Qi ou du Yang de la rate et de l'estomac.Troubles digestifs dus à un hypofonctionnement du système digestif.

Autres indications médicinales

Pour les troubles gynécologiques dues à la stase de sang, on utilise traditionnellement une petite quantité d'alcool de riz, d'orge ou de sorgho (mais on peut utiliser le gin, le whisky ou la vodka) dans lequel on fait fondre le sucre intégral. Le tout peut être ensuite coupé d'eau tiède pour être absorbé.

Pour la douleur épigastrique et abdominale, on fait traditionnellement une décoction de peau de mandarine (Ju Pi) et de gingembre frais, dans laquelle on ajoute le sucre intégral.
Précautions

Il s'agit des mêmes contre-indications que le sucre blanc (voir plus bas).

L'excès de sucre intégral coupe l'appétit et génère facilement de la chaleur de l'estomac ou de l'humidité chaleur. Sa consommation doit donc être modérée.


Sucre de canne blanc raffiné
Bai Tang

Saveurs et nature : doux, neutre

Tropismes : poumon, rate, estomac



FONCTIONS ET INDICATIONS DU SUCRE DE CANNE BLANC RAFFINE
Dans notre langage courant Dans le langage de la médecine chinoise
Antispasmodique intestinal.

Douleur sourde et spasmodique de l’estomac et de l’abdomen. Tonifie le centre, atténue les tensions (spasmes).

Par vide du Qi de la rate et de l’estomac.
Troubles digestifs dus à une déficience du système digestif.
Hydratant. Humidifiant.

Soif, gorge sèche. Nourrit le Yin de l’estomac, génère les liquides.

Par vide du Yin de l’estomac.
En cas de déficience de la structure (Yin) de l’estomac, une forme de chaleur subtile apparaît, asséchant les liquides provoquant des phénomènes de sécheresse.
Antitussif. Humidifiant.

Toux sèche sans mucosités. Humidifie le poumon.

Par sécheresse du poumon.
Toux souvent chronique et non infectieuse par manque d’humidification du poumon.

Précautions

Selon la diététique chinoise, le sucre de canne intégral ou raffiné doit être consommé modérément, voire proscrit dans les cas suivants : caries dentaires multiples, obésité, diabète gras, excès de triglycérides, excès de cholestérol, humidité chaleur, mucosités humidité, indigestion chronique, distension, plénitude abdominale, vomissements.
La « voie du juste milieu »

Très souvent dans la civilisation chinoise, les phénomènes, les êtres sont considérés de manière plus objective dans un souci d'équilibre. C'est la « voie du juste milieu ». Ceci permet de constater que la consommation de sucre de canne en excès peut engendrer de nombreux inconvénients. En même temps, on constate aussi qu'il possède des effets bénéfiques sur les plans nutritionnel et thérapeutique. Ainsi, avec une connaissance plus élargie et une consommation adaptée, le sucre peut donc être un allié au lieu d'être un ennemi.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 29 Jan - 21:28 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    arreter de fumer methode laser anti tabac Index du Forum -> Médecin traditionnel chinois -> Pharmacopée Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com